Actualité - Astuces

Partage de tous nos conseils & astuces.
Vous découvrirez également notre actualité.



Top 3 des conseils de publicités des réseaux sociaux



conseils gratuit, création de site internet, tamvision, webmarketing, réseaux sociaux

C’est un secret pour personne, les réseaux sociaux deviennent rapidement payants pour améliorer votre audience. En effet depuis 10ans, il n’est pas surprenant que les marques se tournent vers la publicité sur les réseaux sociaux.
En fait, les dépenses publicitaires des réseaux sociaux en France est de plusieurs millions rien qu’en 2019 d’après plusieurs sondages. Alors que la publicité sur les réseaux sociaux offre aux marques de nouvelles opportunités d'atteindre de nouveaux publics, le lancement d'une campagne réussie peut s'avérer plus difficile qu'il n'y paraît. Voici ce que vous devez savoir pour éviter les pièges courants de la campagne.






LES OBJECTIFS NE SONT PAS SUBJECTIFS




conseils gratuit, création de site internet, tamvision, webmarketing, réseaux sociaux

Vous ne feriez pas frire du bacon pour un végétarien. Pas vrai ?
L'une des raisons les plus courantes qui font que les campagnes ne fonctionnent pas est que les annonceurs sélectionnent le mauvais objectif d'annonce.
C'est un facteur facile à négliger, mais qui permet de faire échouer une campagne presque immédiatement.
Les canaux sociaux optimisent les campagnes en fonction de l'objectif sélectionné et déterminent les annonces les plus susceptibles de répondre à ces objectifs.
Pour réussir vos campagnes, vous devez d'abord vous poser une question simple : pourquoi ?
Pourquoi êtes-vous sur le point de lancer cette campagne ? Pour générer du trafic sur votre site Web ? Augmenter les vues vidéo ? En alignant les objectifs de votre campagne sur les objectifs commerciaux, votre stratégie payée soutient et amplifie les efforts de communication plus importants.


MANQUER LA CIBLE




conseils gratuit, création de site internet, tamvision, webmarketing, réseaux sociaux

Que vous lanciez une campagne ou que vous essayiez simplement d'obtenir des vues supplémentaires sur votre dernière vidéo de recette, placer votre contenu devant les bonnes personnes, au bon moment et c’est déjà la moitié de la bataille de gagner.
Cependant, sélectionner le bon public peut être une arme à double tranchant. Si vous faites des choix trop spécifiques avec vos sélections, cela limitera la portée et vous finirez par payer + pour avoir - de monde.
En revanche, une approche trop large peut cibler des publics non pertinents, ce qui entraîne une augmentation des coûts et une perte de pertinence. Heureusement il y’a l'outil Audience Insights de Facebook Business Manage !
Les réseaux sociaux ne cessent de faire évoluer leurs fonctionnalités pour vous aider à cibler votre audience. Que demander de mieux ?





SUIVEZ VOTRE CAMPAGNE


Alors, vous avez lancé votre campagne, et après quoi ?
L'une des plus grandes erreurs que les annonceurs peuvent commettre est d'ignorer une campagne après son lancement.
Même les campagnes les plus réussies risquent d'être fatiguées lorsqu'elles sont livrées à elles-mêmes. Cela se produit lorsque la fréquence de campagne devient trop élevée et que les mêmes publicités sont bombardées à plusieurs reprises pour le même public.
Les campagnes nécessitent une gestion continue pour garantir des résultats solides du début à la fin. Comment empêcher le public de dormir sur vos annonces ? C'est plus facile que vous ne le pensez. Une solution simple, telle qu’échanger une image ou modifier une copie, peut donner une nouvelle vie à une ancienne annonce.

De même, l'actualisation des options de ciblage avec des publics similaires ou le reciblage de sites Web peut redynamiser une campagne terne en atteignant des publics inexploités. Les réseaux sociaux évoluent constamment. Savoir comment éviter les pièges courants peut garder votre stratégie en avance sur la courbe et en sortir plus forte à la fin.






conseils gratuit, création de site internet, tamvision, webmarketing, réseaux sociaux



Partagez votre opinion ci-dessous, laissez un commentaire